Faire un don

Accueillons l'évangile de la Transfiguration et réjouissons-nous ! Le Seigneur est proche, il est tout proche. Il descend du ciel pour nouer un dialogue avec nous et nous annoncer cette bonne nouvelle : « Voici mon Fils bien-aimé, écoutez-le ». A nous de prêter l'oreille à la parole de Jésus et d'être attentifs à sa présence dans nos vies. Si nous enracinons notre foi en lui, si nous mettons en lui notre confiance, rien ne pourra nous ébranler.


Voir première lecture, deuxième lecture et psaume

Évangile

Marc 9, 2-10

En ce temps-là, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean, et les emmena, eux seuls, à l’écart sur une haute montagne. Et il fut transfiguré devant eux. Ses vêtements devinrent resplendissants, d’une blancheur telle que personne sur terre ne peut obtenir une blancheur pareille. Élie leur apparut avec Moïse, et tous deux s’entretenaient avec Jésus.
Pierre alors prend la parole et dit à Jésus : « Rabbi, il est bon que nous soyons ici ! Dressons donc trois tentes : une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. » De fait, Pierre ne savait que dire, tant leur frayeur était grande. Survint une nuée qui les couvrit de son ombre, et de la nuée une voix se fit entendre : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé : écoutez-le ! » Soudain, regardant tout autour, ils ne virent plus que Jésus seul avec eux.
Ils descendirent de la montagne, et Jésus leur ordonna de ne raconter à personne ce qu’ils avaient vu, avant que le Fils de l’homme soit ressuscité d’entre les morts. Et ils restèrent fermement attachés à cette parole, tout en se demandant entre eux ce que voulait dire : « ressusciter d’entre les morts ». 

Méditation

Transfiguration dans le temps de carême
par Soeur Madeleine Dedoui
Écouter la méditation

Jésus qui est homme et Dieu est transfiguré. Son apparence de blancheur peut suggérer la pureté de Dieu. Pourquoi la transfiguration apparaît-elle au début du carême ?

Le carême est un temps de purification et de cheminement vers la gloire de Dieu. L’Église nous demande de contempler le but à atteindre : la Résurrection, dont la transfiguration est l’anticipation.

Pierre, Jacques et Jean, les témoins de cette métamorphose, sont les apôtres les plus attachés à Jésus, ceux qu’il a réprimandés plus que les autres, parce qu’ils acceptaient d’être transformés par lui. Il leur a fallu apprendre à connaître cette gloire du Christ. Il en est de même pour nous : Jésus est transfiguré pour que nous puissions le voir avec les yeux de Dieu et qu’ainsi nous puissions voir toute chose avec les yeux de Dieu. 

« Celui-ci est mon Fils, écoutez-le » : les disciples sont invités à progresser dans la connaissance de cette gloire jusqu’à la passion et la Résurrection. Ainsi le carême nous est donné pour accompagner le Christ vers la Résurrection. C’est un engagement de foi ; la foi qui est une réponse à un appel, à une promesse. La transfiguration de Jésus implique notre propre transfiguration.

Chant

Voici venu le temps de Dieu
Écouter le chant

Voici venu le temps de Dieu,
Temps de la grâce et du salut ;
Sur la montagne de l’Horeb,
Dieu se révèle comme un feu.

Déchaussons-nous avec Moïse,
N’approchons pas de son lieu saint ;
Tendons l’oreille, écoutons-le,
Il nous appelle du buisson.

Dieu de nos pères, qui es-tu ?
Dieu dit : « je suis ! » Tel est mon Nom !
Dieu d’Abraham, Dieu d’Isaac,
Dieu de Jacob, Dieu des vivants.

J’entends des cris de tout un peuple,
Il souffre et ploie sous le fardeau,
J’ai vu sa peine et sa misère,
Vienne le temps de son salut.

Convertis-nous, Seigneur Jésus !
Tu ne veux pas que nous mourions.
Donne ta force aux tout-petits,
Relève-nous et guéris-nous !

Interprété par les Moniales dominicaines de Beaufort

Les yeux résolument tournés vers Pâques, rendons grâce tout au long de cette semaine. Une bonne nouvelle veut prendre racine en nous : la lumière du Christ est victorieuse du mal et des ténèbres. Dans cette lumière, c'est tout notre être et la création toute entière qui sont appelés à être purifiés et transfigurés. Telle est notre foi et notre espérance. La fragilité de la planète et de l'humanité n’est pas le dernier mot de l'histoire. Le dernier mot appartient à Dieu puisque tout lui appartient. Dans la vie pascale dans laquelle nous ne cessons de renaître, c'est lui qui nous rend responsables et actifs.

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches:

Asset 1 Partager

Écoutez l'intégralité de l'épisode sur votre plateforme de podcast préférée

À vous la parole

6 commentaires

Rédiger un commentaire

« QUE DU BONHEUR
»

Lire la suite

Pat - 26 février 2024 - 17:48

« Transportée sur ces montagnes du Seigneur, qui nous éclairent de la Lumière et de la force qu'Il me donne.
Soyez bénis par votre accompagnement »

Lire la suite

marik eychenne - 25 février 2024 - 14:11

« Cette parole me porte et le chant me transporte c est un chant qui guerit l ame merci, infiniment merci »

Lire la suite

josiane froidthier - 25 février 2024 - 13:35

« Bonjour
Je vous remercie pour cette méditation pleine d'espérance.
J'ai une question concernant une phrase de la 2ème lecture : "Qui accusera ceux que Dieu a choisis ?"
Dans l'Apocalypse nous avons la... »

Lire la suite

Emmanuelle - 25 février 2024 - 8:27

Grâce à l'application pour smartphones et tablettes, écoutez les podcasts des méditations et la prière chantée du matin, où que vous soyez.

-0:00